De tortues en aiguilles

De tortues en aiguilles

Vietnam

Pour notre fête début mai les amis de Matthieu m'avaient offert ce livre en prévisison de notre voyage au Vietnam à l'automne!Je viens de le lire et j'ai fait le voyage virtuel!C'est très vivant et celà change des guides touristiques!

Merci les"jeunes"c'était une bonne idée de livre!!!je vous dirai au retour ce que je pense de cet enthousiaste témoignage!      

                                              

Vietnam, Mémoires vives de François Tourane

De Hanoi au delta du Mékong, François Tourane a entrepris une longue promenade à travers le Vietnam d'aujourd'hui, celui qui oublie peu à peu son terrible vingtième siècle. Dans ce récit intimiste et sensible, François Tourane entame aussi un retour vers l'ancienne Indochine peuplée de cimetières et d'enfants-rois, à la recherche du fantôme de son grand-père dans la baie d'Halong. Par cette quête qui est son fil d'Ariane, l'auteur a bien du mal à cacher l'amour - irraisonné - qu'il porte au Vietnam.Écrivain et correspondant de presse, François Tourane, longtemps basé au Cambodge, vit aujourd'hui à Bangkok. Voir le livre

Ecrivains Voyageurs, une nouvelle collection de littérature de voyage signée Lonely Planet

Dirigée par Olivier Weber, écrivain et grand reporter, la collection n'a pas pour ambition d'être exhaustive sur une destination mais au contraire de proposer un regard particulier, de décrire «l'esprit du lieu», de nous montrer l'air du lointain. Les personnages évoqués, le côté carnet de route, les péripéties du voyage, composent ainsi un panorama fait de détails et d'impressions. Au fil des titres, les ouvrages déclinent aussi une certaine lecture du monde, par des auteurs d'origines diverses qui ont pour points communs l'amour des voyages et la passion des rencontres avec l'autre.

Trois questions à Olivier Weber, directeur de collection de Écrivains Voyageurs

1.Quel en est l'objectif de cette collection Ecrivains Voyageurs ?

Nous nous sommes rendus compte qu'il existait beaucoup de guides et peu de récits de voyage, dans le sens du travel writing à l'anglaise. Un genre hybride et très large dans le domaine littéraire mais qui permet aussi de comprendre, de digérer une destination. Or ce type de récit laisse des souvenirs merveilleux au voyageur, comme les livres de Bruce Chatwin, de Nicolas Bouvier, d'Ella Maillart, de Joseph Kessel. Cette compréhension passe souvent par un regard personnel, attachant, celui d'un auteur qui décrit son voyage ainsi que l'histoire d'un endroit, d'une ville, d'un pays. Avec des récits de voyage à la fois intimistes et descriptif qui offrent un aspect « carnet de route », un panorama fait de détails et d'impressions, la collection s'adresse donc à un large public, qui voyage ou qui rêve de voyager.

2.Ce sont des livres à découvrir avant, pendant ou après un voyage ?

Les livres de cette collection sont avant tout des récits de voyage qui permettent d'accompagner un périple, avec une approche personnelle. Cela signifie que le voyageur sera en possession à la fois d'un précieux compagnon de voyage et d'un sésame original, lui permettant d'approcher la réalité du terrain, une réalité forcément et d'abord humaine. Autant de compagnons de route pour le lecteur et le voyageur, des livres de référence riches en portraits et anecdotes, des nouvelles du bout du monde ! Des livres donc à lire avant le départ mais aussi sur la route, afin de confronter ses impressions et de mieux sentir la magie de l'endroit. La terre est vaste, certes totalement explorée, mais l'approche, la rencontre restent à privilégier. C'est aussi l'une des démarches de la collection.

3. Vos premiers titres sont consacrés au Vietnam, au Nil, à l'Atlas marocain et à la mythique route 66 américaine. Qu'est-ce qui a guidé ce choix très éclectique ?

Ces titres en sont que les premiers. L'approche originale des auteurs, jeunes et moins voyageurs et écrivains, a guidé le choix. Les ouvrages déclinent aussi une certaine lecture du monde, par quatre auteurs d'origines diverses qui ont pour points communs l'amour des voyages et la passion des rencontres avec l'autre. On s'aperçoit au fil des récits que l'aventure se situe aussi dans la rencontre, avec des péripéties, des portraits, des histoires de tous les jours qui sont la musique et l'esprit d'un lieu.

Merci à Emmanuel Gabey, Indigo

 

                            



30/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres