De tortues en aiguilles

De tortues en aiguilles

Le plus grand amour de George Sand

 

Maurice Toesca   

1904-1998

notice historique/biographique : Ancien élève d'Alain, docteur ès lettres, Maurice Toesca fit carrière dans l'administration publique, notamment à la Préfecture de Police durant l'Occupation, tout en se consacrant, sa vie durant, à l'écriture. Il publia de nombreux romans et essais, dont Le Singe bleu (prix Courteline, 1942), Le Scandale (Grand Prix de la Société des Gens de lettres, 1950), Simone ou le Bonheur conjugal (1952), Les Fonctionnaires (1959), Voyage autour de l'homme et au-delà (1967), Un héros de notre temps (1978), Lettre ouverte à tous ceux qui voudraient un monde meilleur (1982) ; ses biographies, destinées au grand public, exploitaient une importante documentation (Le Plus Grand Amour de George Sand, 1965 ; Alfred de Musset ou l'Amour de la mort, 1970 ; Jules Renard, 1976). Il collabora également à de nombreux journaux parmi lesquels Le Figaro, Le Parisien libéré, Les Nouvelles littéraires. Producteur à l'ORTF à partir de 1959, il fut nommé membre du Haut-Conseil de l'audiovisuel en 1973 et membre du Conseil supérieur des lettres en 1974.

Le plus grand amour de George Sand

Dans la vie de George Sand on ne peut trouver l'amour qu'en mettant en jeu Maurice Sand,son fils,à la condition qu'on entende sous ce mot le sentiment supérier à tous les autres parce que rien ne peut l'ébranler,parce que rien ne peut le remplacer.
 
 
J'ai acheté ce livre au vide-grenier, dimanche et depuis j'ai vu qu'il était quasiment introuvable!Captivant!Il faut être passionnée comme je le suis par George Sand pour étudier toujours plus de choses sur sa vie!Contente de cette trouvaille!Le hasard....fait bien les choses!
 
En couverture portrait de son fils: Maurice!

 

 

 

 

 

 



15/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres